Souvenir d'un Ancien...

Le 45ème Régiment de Transmissions (Algérie)                                                                                                                                                                      Nombreux sont ceux qui connaissent le 45° RT de Maison-Carrée.

Ce régiment a instruit et formé des transmetteurs qui ont servi sur tous les territoires et théâtres d’opération et particulièrement pendant la guerre 1939/45, mais savez-vous qu’il a été à l’origine de la création d’un certain nombre de régiments, bataillons, compagnies et détachements de transmissions ?

algerie1-1.jpg

J’ai servi dans les Transmissions de 1950 à 1987 et je vais vous parler de la première unité qui m’a accueilli.

J’ai fait ma formation de transmetteur au Centre d’Instruction Technique des Transmissions (CITT/AFN) à BEN-AKNOUN (près d’Alger) de juin 1950 à décembre 1950 et AUMALE (petite Kabylie) puis devenu l’EAT/AFN.

 En décembre 1951, muté au DMTO, « Détachement Mobile de Transmissions Oran ». Ce détachement était issu et administré par le 45°RT, ce n’était pas le seul, mais c’est celui que j’ai connu avec ses transformations successives. De détachement il est devenu 152ème Compagnie de Transmissions, cantonnée au quartier Magenta du Camp Saint Philippe (Oran), puis 152ème Bataillon de Transmissions qui déménage à la Caserne Neuve (ancien fortin espagnol).

La vie de la 152°Cie a été courte mais a permis de former les éléments qui vont faire le 152°BT.  Là, les missions vont se multiplier.

Ce bataillon était formé des CCS, 1ère et 2ème Cie, DTGM, 634ème CCH.

La compagnie des services, vous savez ce que c’est.

La 1ère Cie. faisait la formation des recrues et l’administration des personnels.

La 2ème Cie. était la compagnie « FIL ». C’est elle qui installait et entretenait le réseau téléphonique militaire du département d’Oran qui couvrait un territoire qui allait de la frontière marocaine à la frontière des départements d’Oran et d’Alger, de la mer aux limites Nord du Sahara.

 Le DTGM, mon détachement, « Détachement de Transmissions du Groupement Mobile » assurait toutes les liaisons radio des unités en opération sur tout ce territoire et le Sahara.

 Les matériels :

PGA, poste de guidage avancé (liaisons Sol-Air), radio moyenne puissance avec SCR193, AN/GRC9 sur Dodge 4X4 ou 6X6, radio grande puissance avec les SCR399 sur GMC (ma station).

La 634 CCH, « Compagnie de Câbles Hertziens », installait, exploitait et entretenait les réseaux fixes et mobiles de liaisons Hertziennes également sur tout le territoire du Corps d’Armée d’Oran.

J’ai quitté le bataillon en décembre 1962, les larmes aux yeux.

Après quelques années comme instructeur TRANS à l’EAI, je suis muté au 51ème RT en Allemagne.

Ce régiment est également issu du 45ème RT, j’y suis resté de 1973 à 1981.

J’ai retrouvé, lors d’une prise d’armes au 45°RT à Montélimar, mon Lieutenant de la 152ème Cie d’Oran,

                                                     Il était Général.

45rt-montelimar.jpg

Date de dernière mise à jour : 03/08/2012

×